3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 08:42

0007_photographe-mariage-grenoble-lyon-biarritz-st-jean-de-.jpgJe continue donc mon debriefing sur le livre "La maîtrise de l'amour, apprendre l'art des relations" … Pour celles et ceux que cela intéresse, vous pouvez récupérer la lecture en cours de route en vous rendant sur le premier article.

Nous avons donc vu comment nous pouvions nous brancher sur la fréquence peur ou amour, ainsi que les conséquences qui en découlent. Si vous constatez déjà que vous êtes dans la voie de la peur, cette simple prise de conscience peut transférer votre attention vers la fréquence amour. En modifiant votre choix de fréquence, tout change autour de vous. Comme on dit « le négatif appelle le négatif, et le positif engendre le positif ».

Parlons maintenant de « relation » qu’elle soit amicale, familiale ou amoureuse.

Une relation est composée de deux moitiés : la vôtre et celle de l’autre. La première étape est de comprendre que chacun est responsable de SA propre moitié. Respecter la moitié de l’autre est synonyme de vivre une relation de paix. Je vais prendre l’exemple de la relation avec un animal. Vous ferez n’importe quoi pour lui. N’est-ce pas ? Et bien certains humains ont du mal à concevoir cette relation avec… un autre humain.  Nous laissons bien un chien être un chien, alors pourquoi vouloir empêcher l’autre d’être ce qu’il est ?


Une relation acceptée. Partons du principe qu’un chat est un chat et qu’un perroquet est un perroquet, vous n’en ferez pas un cheval ou un mouton. Vous ne cherchez d’ailleurs pas du tout à transformer les choses… Pour vous c’est logique. Vous me suivez ? Acceptez ce point dans votre relation est primordial. L’autre est l’autre. Vous ne pouvez pas le changer. Vous continuez ou vous brisez la relation, la voilà l’unique solution. Arrêtez de voir ce que vous voulez voir. Ne vous mentez pas. N’inventez pas chez l’autre ce qui n’existe pas.


Posez-vous les bonnes questions avant d’être en couple

Savez-vous quel homme ou quelle femme vous souhaitez ? Alors pourquoi ne cherchez-vous pas tout simplement ce que vous voulez ? Forcer une personne à se conformer à une image qui ne lui correspond pas, est-ce la meilleure solution ? SI vous savez ce que vous voulez, vous découvrirez votre relation avec l’autre comme celle que vous avez avec votre animal, mais en mieux.


Lorsque vous achetez un objet dont vous n’avez pas besoin, que se passe-t-il ? Il finit à la cave. C’est la même chose avec une relation qui ne vous convient pas. Si vous ne parvenez pas à aimer votre partenaire tel qu’il est, alors laissez-le partir, une autre personne saura l’aimer.


Vous devez être conscient que personne ne peut vous rendre heureux et que le bonheur provient de vous, de l’amour que vous exprimez. Il est faux de croire qu’en couple, c’est l’autre qui rythme nos joies, nos pleurs… Cela s’appelle de la dépendance affective et cette maladie psychologique est facilement soignable dès lors que vous prenez conscience que vous avez en vous l’amour suffisant pour être heureux (on y reviendra plus tard).


Nouveau départ avec votre partenaire

Faites ce pas en arrière : acceptez-vous tel que vous êtes. Oui je sais, ce n’est pas évident mais ce n’est qu’ainsi que vous pourrez être et exprimer qui VOUS êtes. Une fois que vous avez franchi ce cap, vous pourrez alors accepter votre partenaire tel qu’il est. Le changer c’est briser sa liberté et par la même occasion c’est limiter aussi votre liberté. Vous le harcelez, par exemple, de sms et d’appels… Finalement vous vous bouffez la vie, votre liberté en prend un coup.


Faire face à l’abandon, à la colère et à la tristesse

Il faut savoir que nous avons tous en nous nos déchets, ce poison émotionnel comme je l’ai évoqué dans mon premier article. L’autre ne doit PAS y fourrer son grain de sel. Chacun sa moitié et donc chacun SES soucis et SES responsabilités. C’est seul que l’on nettoie ces déchets. Parfois il arrive que vous n’ayez pas envie d’être heureux, vous souhaitez simplement être tranquille et cela ne concerne pas votre partenaire. SI on vous laisse en paix comme voulu, cette tension s’en ira et vous serez alors heureux.


Quand votre partenaire est en colère, qu’il se fâche, n’entrez pas en conflit avec lui. Cela ne servira à rien, je vous le promets. Dîtes lui simplement « tu as le droit d’être en colère mais moi je n’ai pas à me fâcher car toi tu l’es. Je n’ai rien fait qui soit la cause de ton énervement ». Vous n’avez pas à accepter ses crises mais vous lui permettez de se manifester. Laissez-le être ce qu’il est, de guérir sans votre intervention. N’argumentez surtout pas.


Il ou elle est triste ? Le soutenir ne signifie pas que vous devez être vous aussi triste. Si vous êtes heureux, votre bonheur pourra l’aider à s’épanouir. Vous êtes de mauvais poil ? Ne jetez pas votre poison sur les autres quand vous vous sentez malheureux. Gardez votre silence et faites-lui comprendre que cela n’a rien à voir avec lui/elle, que vous êtes simplement confronté à vous-même et à vos démons.


Prendre conscience que son partenaire a des plaies émotionnelles  et veiller à ne pas y toucher, c’est ça la meilleure des solutions. On ne partage pas ses déchets avec les autres, on ne partage que de l’amour.


Les drames

Aimer sans condition « si… ceci ou cela… ». Tous les drames se créés humains se créés dès lorsqu’ils se croient mal-aimés et qu’ils n’ont pas d’amour. La carence en amour est fatidique. Je vous parlais des dépendants affectifs et bien lisez ceci. Dès que ces personnes ont un avant-goût de l’amour grâce leur partenaire, cela développe en eux un besoin IMMENSE, jusqu’à en devenir une obsession. Pour ce petit bout d’amour, ils sont alors prêts à TOUT, ils permettent à leur partenaire de contrôler leur vie.


La solution

Nous ignorons la cuisine magique installée dans notre cœur. La cuisine magique : en gros l’auteur explique que nous avons une cuisine où tous aliments arrivent à l’infini. Nous n’hésitons pas à en donner aux autres et refusons les magouilles en rapport avec la nourriture puisque nous en avons suffisamment. Transposez les mots aliments / nourriture par AMOUR. Vous voyez ? Nous avons en nous tant d’amour que nous ne devons pas nous laisser acheter pour récolter 3 bisous et encore moins être fermé sur le fait de donner de l’amour aux autres.

Dans le prochain article nous verrons comment toutes nos souffrances sont nées et comment nous pouvons rétablir un climat de paix dans nos vies (ce que je fais actuellement).

Lire la suite... 

Partager cet article

commentaires

Seb 04/10/2013 13:10

Un déclic qui mériterait des claques !

Camille G 04/10/2013 16:09



Comme toi tu en mérites :)



sev 03/10/2013 22:52


coucou.


très intéressant comme phylosophie de vie mais tjrs évidrnt à mettre en apolication....


j ai pas lu ce livre mais je viens de m acheter les 4 accords toltèqies du mm auteur...il parait ke ça aide bcp.


A plus et continue poster avec autant d ondes positives lol

Camille G 04/10/2013 10:44



merci sev :) j'ai également acheté ce livre ;) J'en ferai un article !



Camille 03/10/2013 12:30


C'est tout un programme ! Mais c'est le chemin que l'on emprunte qui est important, & toutes les idées que tu décris ne peuvent être que bénéfiques... Vivement le prochain article !

Camille G 03/10/2013 15:00



Merci Camille ! Oui c'est tout un programme mais qui peut déboucher sur le bonheur :)



La Journaliste IT Pink & Green 03/10/2013 12:07


J'aime l'idée de la cuisine magique, ça rejoint le conte des chaudoudoux, tu connais ?

Camille G 03/10/2013 14:59



Merci ! Je ne connaissais pas je vais me renseigner ! Merci ! http://humanismepur.free.fr/contes_poemes/chaudoudous.php



Elo 03/10/2013 12:04


Putain d'article d'adulte responsable !!! Mon problème: je ne trouve personne qui me corresponde. Alors j'attends hein ? Bisous ma poule

Camille G 03/10/2013 15:00



tu verras à mon (grand) âge hihi

1552219.jpeg

 

 

 Facebook 40x40  Instagram_v1_40x40.png Hellocoton_40x40.png Mail_40x40.png 

LES AVENTURES

thailande-road-trip

Hebergeur d'image

Un Sujet En Particulier ?