6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 10:40

Rien que ce mot de 4 syllabes ne donne pas envie de donner suite. Et pourtant, sans lui on en serait toujours au stade des amours de lycée et on n’avancerait pas bien loin dans la vie.

On reproche cette peur principalement au sexe masculin. A ce qu’il partait les mecs flippent de ne plus pouvoir profiter de leur troisième mi-temps (loin d’être sportive). Ils craignent également d’être démasqués : à chaque fois qu’ils refusaient de vous voir prétextant une course « importante » à faire, finalement ils jouaient à Call of Duty. Les traîtres !

Sauf que les filles ont décidé de compliquer la tâche et de se montrer réticentes, elles aussi, fâce à l’engagement. Rassurez-vous, elles sont moindres que les hommes sur ce point (oui elles sont davantage réfléchies ahah). (Presque) féministes, ne voulant pas recopier le modèle familial connu, elles prennent leur aise dans le milieu professionnel et sirotent tranquillou des mojitos le samedi soir entre copines.

Mais voilà… L’hiver arrive, les basses températures débarquent, les fêtes de famille passées, la jeunesse s’envolant et l’horloge biologique mise en marche : les célibataires réfractaires à la vie en 2 commencent à se ronger les ongles.

Tu pars en we ? Non je te quitte, salut !

Tu pars en we ? Non je te quitte, salut !

Alors à celles et à ceux qui en ont marre de Tinder à l’infini  ou de chasser une nouvelle proie chaque week-end, voici quelques bases à retenir si vous décidez de passer le cap.

Il / Elle ne veut pas s’engager ? Ne perdez pas votre temps, personne ne changera pour vos beaux yeux.
Vous souhaitez vous engager durablement dans une histoire mais votre moitié ne l’entend pas de cette oreille ? Laissez tomber, vous allez vous lancer dans une relation peu épanouissante avec un haut risque de souffrance. N’allez pas vous imaginer que les gens changeront d’avis car ils VOUS fréquentent. C’est le truc typiquement féminin. Croire que l’Homme ne sera plus le même une fois qu’il nous aura rencontrée #SortezLesMouchoirs

Ne pas habiter ensemble au bout de 3 mois ? C’est normal oui.
Quand on est ensemble depuis peu, il ne faut pas s’attendre à faire ses cartons, choisir sa bague et réfléchir à des prénoms d’enfants. Etre en couple et s’investir peut demander du temps. Pas la peine de paniquer si on a pas entendu le fameux je t’aime ou si on n’a pas tapé la bise à Belle maman. #ArrêtezDeRegarderLesComédiesAméricaines

Avoir aucun projet ? Là c’est un peu moins normal.
Au bout de plusieurs mois s’il n’y a aucune once de projets à deux, que vous ne connaissez personne de sa famille ou de ses amis…. A ce niveau-là on ne parlera pas de timidité mais de peur de l’engagement. A vous de voir si vous souhaitez attendre la Saint-Glinglin et rester cacher indéfiniment. #FautPasDéconner

La peur de l’engagement

Mais pourquoi avoir peur de l’engagement ?

Comme je l’ai évoqué plus haut, la peur de perdre sa liberté est un véritable frein. A force de repenser au passé et aux mauvaises expériences amoureuses, on en vient bien souvent à généraliser sur les relations et à ne plus vouloir s’investir car « de toute façon ça se terminera mal ». #MadameSoleilSortDeCeCorps

Mais vous pourrez lire autant de livres branchés sur le sujet vous le souhaitez, vous n’aurez pas forcément les clés pour comprendre l’autre.

Parfois la solution n’est pas aussi psychologique que l’on aimerait le croire.
Il se peut simplement que l’histoire que vous vivez tous les deux ne lui plaise finalement pas.
Il ou elle n’aime pas vos habitudes, votre vision de la vie... Pire, vous ne l’attirez pas plus que ça. #LàCEstDur


Je me souviendrai longtemps (surtout mon égo en fait) d’un mec que je fréquentais et que j’avais quitté car justement il ne s’investissait pas plus que ça. Il répondait quand bon lui semble aux messages, il disparaissait 48h de la circulation sans prévenir… Bref j’ai tenu 7 semaines et j’ai laissé tomber. Lui, s’est excusé en prétextant qu’il ne voulait pas se poser avec une fille pour le moment. Récemment il m’a envoyé un message pour… se vanter d’être en couple depuis quelques mois ! Il est super heureux, sa nana est géniale, blabla. #3615TaVieJeMenFous

Vous voyez où je veux en venir ? La peur de l’engagement n’est pas toujours la véritable cause d’une relation qui ne fonctionne pas.

Partager cet article

commentaires

prettYoung 07/01/2017 14:24

Si la personne n'est pas prête à s'engager, c'est qu'elle n'aime tout simplement pas la manière d'être ou de penser de l'autre personne, ou qu'elle ne cherche aucune relation véritablement sérieuse...

CamilleG 07/01/2017 15:50

voilà !

Blue Althea 06/01/2017 19:26

Perso, je n'ai jamais eu peur de l'engagement (peut être a cause de la relation qu'on mes parents depuis 30 ans et que ça ma donné foi à l'engagement (à vie) ? sûrement), mon chéri actuel me connait depuis qu'on est gosse, j'aurais jamais pensé être avec lui et finalement il a demandé ma main (ouai à l'ancienne je sais) et maintenant on habite (presque) ensemble, la vie nous réserve des surprises, c'est quand tu t'attends à rien qu'il va tomber sur ta pomme et ce sera peut être une personne que tu pensé ne jamais être avec haha. Des bisous

CamilleG 06/01/2017 19:38

Jolie histoire ;))))

Bernieshoot 06/01/2017 17:40

si engagement est associé par l'un ou l'autre (les deux d'ailleurs) à un sentiment de contrainte ou de perte de liberté, alors il est préférable de voir ailleurs.

CamilleG 06/01/2017 18:36

Voir ailleurs ? Tu parles d infidélité ? ;)

Julia 06/01/2017 11:20

J'aime beaucoup cet article.
De mon point de vue, je n'ai pas peur que ça se termine mal, mais j'en ai un peu marre de tester des relations pour au final me rendre compte que "non, ça ne le fait toujours pas".
Alors en attendant, je vis ma vie, et puis on verra :)

CamilleG 06/01/2017 12:02

et à force on tombe sur qqn de top ;) crois moi ;)

1552219.jpeg

 

 

 Facebook 40x40  Instagram_v1_40x40.png Hellocoton_40x40.png Mail_40x40.png 

LES AVENTURES

thailande-road-trip

Hebergeur d'image

Un Sujet En Particulier ?