30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 21:35

Les hommes et les femmes... Les histoires d'amour.... Un de mes sujets préférés comme vous l'avez remarqué.

Cette fois-ci je reviens avec une réflexion que j'entends régulièrement "je me sens seule alors que je suis en couple". Etrange paradoxe n'est-ce-pas. Et si vous changiez votre attitude pour changer votre raisonnement ?

Antoine, love coach sur jerecuperemonex.com, et moi nous vous donnons des astuces pour vaincre le sentiment de solitude dans votre relation amoureuse !

Se sentir seule, pourquoi ?

Au plus profond de nous sommeille une crainte, une peur qui nous bouffe de l’intérieur. Alors je ne suis pas psy et je ne pourrais déceler la cause, c’est à vous de faire un travail sur vous. Et puis il faut comprendre ce que nous entendons par cette solitude. Incomprise ? Délaissée ? Peur d’être mise de côté ? Nous avons toutes une différente définition de la chose…

Supprimer ce vide
Avant j’avais l’habitude de me rabattre sur les autres pour tenter de vaincre ma « solitude affective ». Ou alors je tannais Monsieur de m’apporter des preuves de son amour. Ouais, bah je faisais tout l’inverse de ce qu’il fallait faire ! Résultat : je foirais tout ! En donnant pour mission aux autres de nous « soigner », nous en devenons dépendants. J’ai écrit un article sur la dépendance affective qui rejoint bien cette idée.

Et franchement, c’est le pire qu’il puisse nous arriver ! Nous allons être tétanisés à l’idée de perdre ces personnes, responsables de notre « survie ».

Ne dit-on pas « il faut s’aimer avant d’aimer les autres ? ». Ce n’est pas la personne en face qui doit combler nos manques. Bien au contraire ! Elle n’a normalement rien à nous apporter, si ce n’est le fait de comprendre que ces disfonctionnements font échos à un souci personnel que nous devons résoudre.

Ne comptez que sur vous !
Cela ne fera pas de vous pour autant une personne égoïste. Affirmer ses envies et ses besoins, c’est ça la clé. Croire que l’autre est responsable de notre malheur, ça c’est lamentable. Il faut donc apprendre à aimer ce que l’on est et ce qui nous plaît. C’est important de connaître ses envies pour apprendre à être en paix avec soi-même.

Une relation de couple ne peut être qu’épanouissante à partir du moment où nous apprenons à être autonome et indépendant. L’amour ne sera alors que du bonus, pas un drame…

Partager cet article

Publié par Camille G - dans So Love So Enquêtes
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 10:35

Dans les épisodes précédents : après avoir passé quelques jours à Bangkok et à Pattaya me voici dans la ville de Kanchanaburi, au nord de la capitale. Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à tester 1 journée de bénévolat chez les éléphants ! C'est magique.

25 décembre 2014 - 9h38
Je me lève en grande fanfare. Où sont les cadeaux ????????????????? C'est Noël !! Hihaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ah.. Bah...
En fait y'en a pas.

Mais passons, ce n'est pas tout le monde qui passe le 25 à l'autre bout du monde sous 35 degrés !

Aujourd'hui c'est la journée Aventure. Lara Croft n'a qu'à bien se tenir, CamilleG débarque elle aussi avec son mini short, son sac à dos, ses tennis mais sans la paire de boobs qui va avec...

Direction les cascades d'Erawan, à 1h de taxi (800 bahts la course).

Votre mission, si vous l'acceptez, est d'atteindre la 7ème et dernière chutes d'eau. Le parcours sera semé d'escaliers pentus casse-gueule, de rochers glissants, de racines d'arbres, de gros poissons agressifs gluants, d'abeilles surexcitées et de moultes autres pièges à déjouer...

Alors prête à relever le défi ? Vaut mieux rien se casser car demain il faut lever le camps sur Bangkok pour prendre un vol et rejoindre Phuket !

Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)
Lara Croft... C'est moi ! (ou pas)

Partager cet article

Publié par Camille G - dans So Road Trip
commenter cet article
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 08:20

Ce mois-ci, My Sweetie Box fête l'arrivée des beaux jours (mais avec la pollution on n'aperçoit pas grand chose du mot soleil) et sort sa panoplie spécial "week-end improvisé". La boite est tout simplement magnifique, je suis fan ! A elle toute seule elle pourrait faire un objet déco. Ambiance chic et atmosphère mystérieuse en ce mois de mars.

Quels sont les indispensables selon My Sweetie Box à glisser dans son sac si on part en week-end ? La réponse en image...

My Sweetie Box spécial week-end
My Sweetie Box spécial week-end
My Sweetie Box spécial week-end

Chaque nana a le même réflexe. Après un long (ou court) voyage elle court sous la douche ! Le moment préféré c'est bien entendu le lavage capillaire, n'est-ce-pas ? Surtout après avoir pris l'avion et reposer sa tête dans les sièges.... Berk... Le soin de cheveux "3 minutes Miracle" de la marque australienne Aussie tombe à pic. J'avais à l'époque du avant no-poo testé cette marqué. J'en retiens surtout l'odeur qui me rappelait le chewing-gum !

Et pendant ce temps les mecs vérifient les scores footballistiques...

My Sweetie Box spécial week-end

Le savon. A part dans les hôtels, on n'en trouve rarement des mignons qui sentent bon ! La compagnie de Provence a visé juste avec sa miniature de 25 grammes au parfum de la rose... L'emballage pourrait presque faire penser à celui d'un bonbon !

My Sweetie Box spécial week-end

La miniature dentifrice, hyper pratique ! Inutile d'en faire des tonnes pour le dentifrice...

My Sweetie Box spécial week-end

Mon chouchou du mois : le vernis Luxentriquc 100% frenchy avec sa lampe intégrée. L'invention utile bonjour ! Poser parfaitement son vernis en toute circonstance, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il fasse soleil est désormais possible.

My Sweetie Box spécial week-end
My Sweetie Box spécial week-end

Je ne connaissais pas ce stylo anti-impureté est pourtant il a été élu "produit de l'année". Je suis en train de le tester mais je préfère mes solutions aux huiles essentielles naturelles.

My Sweetie Box spécial week-end
My Sweetie Box spécial week-end

Les enchanteurs d'eau, je connais ces produits et je ne suis pas adepte, je trouve qu'il vaut mieux boire de l'eau naturelle et éviter d'ajouter des colorants / sucres... (Oui j'ai banni les sodas et tout ces trucs depuis un bout de temps).

My Sweetie Box spécial week-end

Mon autre coup de cœur : le porte-monnaie rétro ! Assez grand pour y glisser autre chose que des pièces, j'adore l'illustration !

My Sweetie Box spécial week-end
My Sweetie Box spécial week-end

Partager cet article

24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 17:17

Je t'aime de loin et surtout quand tout va bien.

Ainsi la génération Y, ma génération, mène sa vie amoureuse. Mes doigts filent à la vitesse éclaire en l'écrivant mais il semblerait que la société nous a façonné à son image. Enfant zappeur addict de la surconsommation redoutant les responsabilités familiales.

Nous enfilons le costume des parfaits handicapés sentimentaux, des soldats fuyant le conflit en prenant leurs jambes à leur cou sans drapeau blanc.

Pas question d'affronter la réalité, notre petit monde égocentrique pompe toute notre énergie.

Après avoir lu un article paru dans ELLE (20 décembre 2014) au titre accrocheur comme on les aime "La vogue de l'amour flou", j'ai compris que mon imagination ne me jouait pas des tours. Le constat ferait hérisser les poils de Cupidon. D'ailleurs c'est à l'ANPE qu'il ira prochainement tirer ses flèches...

Génération amoureusement paumée ?

La vie n'est pas si selfie que ça

Et encore moins sur le plan affectif. Alors que certains idolâtrent la relation parfaite et durable de leurs parents en espérant dépasser les 36 mois avec leur compagnon, d'autres bourrent leur panier de courses de boites contraceptives. La vie ils veulent en profiter mais à leur façon et surtout sans contrefaçons.

Déconstruction assumée

L'indépendance, ce terme tant associé au discours féministe, éclot dans les relations comme étant la solution primordiale pour faire perdurer le couple. Le pépin miracle, sans qui tout s'effondrerait. Chacun son appartement, chacun son univers. On ne se confronte à l'intimité de l'autre que lors des parties de jambes en l'air.

La roulette russe aux balles blanches

La complication séduit, la réconciliation sur l'oreiller encore plus. En moins d'une année la rupture a pointé son nez au moins 3 fois. Incompréhension téléphonique, prise de tête par sms, réconciliation sur Whatsapp et mots d'amour échangés via Skype... Schéma signé modernité. La technologie nous anime, nous sépare mais nous laisse un goût parfois amer. Cette photo de nana likée par Chéri sur Facebook nous mine. La confiance en notre en couple prend immédiatement le statut de "situation compliquée".

Terrain miné pour mieux reculer

Prendre ses précautions et avancer au jour le jour, sans visibilité. Carpe diem sonne comme la parfaite accroche. Vivre dans la légèreté sans rien attendre de concret et surtout croire que la routine est à bannir à tout prix.

Pourquoi vouloir vivre dans le repos alors que l'on pourrait surfer sur les vagues de désaccords ?

Partager cet article

1552219.jpeg

 Facebook 40x40 Twitter_40x40.png Instagram_v1_40x40.png Hellocoton_40x40.png Mail_40x40.png YouTube_v2_40x40.png

NOUVELLES VIDEOS !

CAP SUR LA THAILANDE

Un Sujet Particulier ?